Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 06:05
18 mars

COURIR SUR LE PLATEAU A CLANSAYES

Image Hosted by ImageShack.us

Dimanche 18 Mars, Clansayes,  3e édition de la course : Courir sur le Plateau. Record de participation !

Le mistral s'est invité à la fête ce matin, et rafraîchit l'atmosphère. Tant mieux, ça commençait à chauffer sur la ligne de départ de la course : "Courir sur le plateau", car 167 coureurs se serrent en attendant le coup de feu libérateur du starter officiel. Depuis que j'ai repris la course à pied après plusieurs mois de blessures, je ressens un stress jusqu'alors réservé aux grands événements : championnats de France, d'Europe ou du Monde. Maintenant, même pour une course de village, j'ai un noeud au creux de l'estomac. Heureusement, ça ne dure pas, et dès l'enclenchement du chronomètre, je ne pense plus qu'à une chose : courir !

Toute la première partie de l'épreuve est en légère montée ou en faux-plat. Je suis au coude à coude avec l'athlète montilienne de l'UMS Amandine Ferrato, affûtée comme une lame de rasoir. Elle rentre des championnats de France de cross, et n'est pas venue pour faire une promenade de santé. Je resterai à côté d'elle pendant les deux premiers kilomètres, mais mon asthme ne me permet pas de poursuivre un effort violent prolongé face au mistral. Dès l'entame d'une montée plus sévère, vers le 3e kilomètre je cède du terrain. Je décide de la laisser partir et reste à l'abri d'un groupe de garçons. Pas de panique, je me retourne : pas de filles à l'horizon ! Nous abordons une partie technique en mono- trace dans les bois. Je piétine un peu à l'arrière de mon peloton. Je ne peux pas doubler. Tant pis, j'en profite pour récupérer et pour regarder où je mets les pieds ! La boue de la semaine dernière (reconnaissance dimanche 11 Mars) a partiellement séché et nous franchissons sans encombre une partie qui nous avait valu une sortie de sentier à la Camel Trophy !
Le sentier débouche sur une large piste, et j'en profite pour fausser compagnie à quelques coureurs qui ont coulé une bielle...J'aperçois le maillot d'Amandine au loin qui flotte comme une djinn dans le désert. Un mirage ? Je ne la rattraperai pas aujourd'hui, ou alors, il faudrait vraiment que je mette le turbo, mais il est poussif depuis ma reprise... Exit la victoire. De toute façon, lorsque je l'ai vue au départ de la course, j'ai fait une croix sur la plus haute marche du podium. Je me console en me disant que c'est normal qu'une fille qui revient d'un France de cross, de 20 ans ma cadette soit devant une athlète qui revient de blessures... Je relâche dès lors toute pression et c'est relativement tranquille que je déroule mes foulées sur la petite route descendante qui nous ramène vers le village en devisant avec un coureur. Il m'a rattrapée dans les 2 derniers kilomètres, m'abrite du vent et m'encourage par mon prénom. On se connaît ??? Qui ne te connaît pas  ?" me lance-t-il tandis que nous passons devant un groupe de spectateurs qui scande mon nom. Parmi ces "fans", mes élèves de Théâtre ! "Allez, bravo Titi !!!". Je leur fais signe de la main et souris. Hum, je les retrouverai demain, ce sont des écoliers de Saint Paul 3 Châteaux.
La route se poursuit et la côte finale nous attend ! Elle est au moins à 30 % ! Merci les organisateurs...c'est gentil de nous offrir ce morceau de choix ! J'arrive, le sourire aux lèvres, décontractée en 40'36, 15e au classement général (sur 167, finalement, c'est pas trop mal)  Mon adversaire du jour est déjà arrivée, mais semble plus éprouvée que moi (voir photos). Le temps d'enlever mon dossard et je vais la féliciter. Belle course Amandine ! Déjà le micro du speaker se colle sous mon nez et je dois répondre à une interview flash :"Alors, cette course ? Les sensations ? Etc..." Je lâche quelques mots à l'animateur qui fait son métier, reçois les félicitations de Chantal Baillon venue nous encourager, et redescends la côte pour retourner sur le parcours chercher mes athlètes qui n'ont pas encore franchi la ligne d'arrivée.

La Section Loisirs par ordre d'entrée en scène : Franck Delannoy : 40e et 9e senior, Jean-Claude Goumarre 46e et 12e senior, Véronique Gielly 52e et 3e V1. Les deux autres arrivent ensemble : Véronique Fijalek 74e, 6e V1, et Francis Blasco 75e et 19e senior. A noter que Francis a couru la première course de sa vie ! Le 95e est Thierry Bussot 23e senior, suivi de Christine Nicolas 99e, 10e V1, et pour finir Colette Canac qui avec une 107e place au scratch s'assure de la victoire dans la catégorie des V2 !  Tout ce petit monde étant désormais arrivé, nous nous dirigeons vers les tables de ravitaillement. Une fois de plus les organisateurs ont bien fait les choses. C'est le MEILLEUR ravitaillement d'après course que je connaisse dans le coin ! Jugez du peu : Nougat, Croquants aux amandes, fruits secs, fruits frais, pruneaux, chocolats Poulain, et j'en passe et des meilleures ! Tout cela servi avec le sourire par des bénévoles vraiment disponibles. BRAVO à l'équipe d'Emilien DELPAPA, COURIR SUR LE PLATEAU est en passe de devenir une classique incontournable. Surtout quand le printemps s'invite : à 12h il fait 25° sur la place du village, et ...le mistral a renoncé à sa colère matinale !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Courir Plus Haut
  • Courir Plus Haut
  • : Le blog de Titifb, passionnée de montagne. 6e des championnats du monde Master de course en montagne 2006. Trails, 10 km, plans d'entraînement, conseils, récits de courses...Coach d'une équipe de coureurs Drômois.
  • Contact