Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 20:27
LA VIE COMME ELLE VA

Ce matin 9 h. Clansayes. Drôme.
 
10 Kikous de Drôme/Ardèche se sont donné RDV dans ce petit village médiéval pour rendre un hommage à une kikoureuse décédée tragiquement ce lundi 10 mars 2008. Il y a là Ema, Kikidrôme, Kanardhô, Coeurange, Crapahut 26, Véro 26, Phideval, Défi Franck, Steph42.195 et moi, Titifb. Nous avons décidé de courir pour Laurence...
 P1090451.JPG

Je ne sais pas ce que j'ai, j'ai les mains qui tremblent, le coeur qui bat un peu fort. Défi Franck est en larmes, je ravale les miennes. Mes athlètes de la foulée Lagardienne sont venus nombreux par solidarité ; eux aussi ont le même objectif que nous : COURIR POUR LAURENCE. L'équipe de Kikous a décidé de courir groupée et, confiante, m'envoie à l'avant du peloton en espérant que je gagne.
 
"Va chercher cette victoire pour Lolo !"
 
 Va chercher cette victoire pour Lolo ? Facile à dire ! Je ne vais pas aller voir mes adversaires et leur dire :
« Bon, les filles, faut me laisser gagner… »
 
Et puis, « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire », c’est bien connu…Moicélolo, elle n’aurait pas été satisfaite d’une victoire « sur tapis vert »…"Va chercher cette victoire pour Lolo !" Cette pensée, comme un leitmotiv, devra me faire avancer... 

P1090328.JPG

10 h
: un hommage solennel a lieu dans le plus grand silence...Tous les kikous sont devant le peloton, j'ai la photo de Lolo dans les bras. Kikidrôme, les yeux brillants, lit le petit texte que j'avais prévu de lire moi-même, mais le courage m'a manqué. Merci Kiki...
 
10, 9, 8, 7, 6, 5, GAGNER, 4, 3, GAGNER, 2, 1, PAN !
 
Gagner, gagner, gagner ! La victoire, sinon rien. Ou alors, je ralentis et rejoins le cortège de kikous en queue de peloton. Mais le scénario était écrit de toute éternité.
Je suis partie à fond, avec les meilleurs garçons qui jouaient des coudes pour bien se placer sur la ligne de départ. Et oui, les autres kikous sont repartis derrière, moi je suis restée devant avec l’idée bien affirmée maintenant : je gagne, c’est tout. Celle qui voudra me contester ce postulat devra avoir l’envie plus que moi du trophée du vainqueur. Je me sens rassurée, presque apaisée : personne dans le peloton féminin n’a plus envie que moi de franchir la ligne d’arrivée en tête. PERSONNE, c’est IMPOSSIBLE. Je me mettrai les tripes à l’envers, mais cette victoire aujourd’hui, elle est pour moi ! Je veux l’offrir à Laurence, aux kikous venus ce matin à Clansayes, à mon club de la Foulée Lagardienne, à tous les kikous qui en MP, m’ont envoyé des messages pour me donner des ailes. Pour tous ceux qui étaient à Grenoble hier…Pour ceux qui n’y étaient pas et qui auraient aimé y être. Pour sa famille (notamment Philou-le cousin qui m’a écrit), ses proches…Pour Béné…Pour Dédé.a et Emma, pour DJ Gombert, pour Lolarun.
 
LA COURSE : COURIR SUR LE PLATEAU, 4e EDITION 10 km, VALLONNES 
 
La course est passée comme dans un rêve. 2e kilo : point de côté ! Tant pis, je serre les dents. 4e, j’suis dans l’dur. Partie trop vite. J’ai l’occasion d’un grand virage pour regarder derrière moi la distance avec l’adversité …Je ne le fais pas ; je ne me retournerai jamais durant les 10 km. Je pense à Jérôme, à sa belle « gagne » hier. Je veux faire pareil !

P1090368.JPG

200 m de l’arrivée, Crapahut 26 est là, sur le bord de la route, appareil de photos en main droite, portrait de Lolo en main gauche. J’hésite à la rejoindre. A m’arrêter. A prendre cette photo pour finir avec elle les 200 derniers mètres (dont une côte à 35 % ). Comme Jérôme !
Je ne le ferai pas…Je ne sais pas où est la 2e ! Et elle ne me fera pas de cadeau. Ce serait bête de se faire souffler la première place à quelques mètres de l’arrivée. Tant pis, je continue, mais j’ai les jambes coupées…Dans l’rouge. La dernière côte me fusille les cuisses. Je suis accueillie par un tonnerre d’applaudissements. Le temps de couper la ligne, je retourne sur mes pas sous le regard étonné des bénévoles qui voulaient m’enlever le dossard :
« Après ! Je reviens ! J’vais chercher mes copains… »
 
Copains que je retrouve à un peu plus d’un kilomètre. De loin, j’entends leur appel :
« C’est Titi ! Alors ? ».
Je soulève le portrait de Lolo que Crapahut m’a tendu au passage, au-dessus de ma tête comme un trophée. Y pas plus heureux que nous en cet instant. Magique. Les sourires fendent les joues. Les félicitations pleuvent. Défi Franck me tend la main et m’embrasse. Dans ses yeux je lis : merci.
 
J’aurais aimé que ce dernier kilo ne finisse pas. Nous étions là, ensemble, une communion. Pas solennelle, mais presque. C’est mon premier sourire depuis une semaine. Il me fait presque mal, tellement il me fait du bien.
 P1090424.JPG

Notre groupe est chaleureusement accueilli en haut de la côte finale…
 
REMISE DES PRIX : SURPRISE ET EMOTION
 
Emilien Delpapa, organisateur de cette course, a décidé avec l’accord de son équipe d’offrir une coupe spéciale pour Laurence, ainsi qu’une composition florale. Il m’invite à le rejoindre sur le « podium » et me tend le micro. Autant avant la compétition, je n’aurais pas pu parler, autant, maintenant, je m’en sens capable. Sans fléchir. Je me sens comme apaisée. Le travail de deuil a commencé avec cette victoire que je tenais tant à lui offrir. C’est ma façon à moi de lui dire adieu…Adieu ou au revoir, je ne sais pas.

undefined

La coupe d’Emilien pour Lolo a une histoire : c’est celle qu’il a reçu pour sa propre victoire au « Tour de la Drôme en courant », il y a quelques années. Une belle coupe en verre. Fragile. Comme tout ce qui a de l’importance…comme la vie.
 
Je monte chercher le trophée du vainqueur ainsi que divers lots (notamment un magnum de vin de Chantemerle les Grignan, nougats, fleurs, tee-shirt collector, miel).
 
Je ne veux rien garder. Les deux coupes, je les confie à Kanardhô pour qu’il les fasse parvenir à la famille de Lolo avec le tee-shirt commémoratif de l’épreuve. Je lui donne également le vin et le nougat qui seront pour les Kikous du Trail à Béné ou pour le Off de Jérôme au mois d’août. Quant aux compositions florales, j’en garde une pour moi, pour « repiquer » dans mon jardin et offre la deuxième à Défi Franck pour le sien. Nos espaces « Lolo », en quelque sorte, dans nos jardins secrets…
 
L’AFTER CHEZ « LE CORSE 26 »
 
Après l’effort, le réconfort, c’est bien connu ! Et tout kikou qui se respecte doit se plier à l’after obligatoire qui suit une course…Nous sommes accueillis par un couple d’amis, coureurs à la Foulée Lagardienne ; et croyez-moi, ils mériteraient bien d’être kikous. Je pense, d’ailleurs, à leur proposer une intronisation !

undefined

Au menu
 : 
Pizzas et pain maison cuits au four à pain…Charcuterie-maison (figatelli à se damner), crudités, tartes aux pommes, tarte pomme/pruneaux, et en digestif, une petite bouteille sortie de derrière les fagots, faite avec des baies de myrte en direct de la Corse. J’avais apporté un double magnum de Côte du Rhône rouge : « Cuvée du Docteur Barbe millésime 1998 » qui s’est bien laissé boire, sans protester. Un Coteau du Layon a complété l’affaire…( vin blanc moelleux du Val de Loire aux tonalités fruitées. Vin que l’on peut garder 20 ans, voire 100 ans pour les millésimes exceptionnels !).

 
Le repas s’est déroulé sous le regard de Laurence, son portrait dominant la tablée. Je l’ai bien regardé et son sourcil n’a pas bronché lors de nos agapes ! De nombreux toasts ont été portés en son honneur, les sourires accrochaient les visages.

undefined
 
Je crois même, mais peut-on en être sûr ?, qu’en tendant bien l’oreille, notre Lolo, je l’ai entendu rire…

Résultats complets 
 
Merci à tous les athlètes de la FOULEE LAGARDIENNE, et en particulier à Alain-et-Nadine-les-Corses26; et également un GRAND MERCI à Emilien Delpapa et son équipe d'organisation, à Jacques Dufour, l'animateur, aux Kikous qui sont déplacés pour cet hommage...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

riri 23/03/2008 14:49

merci c'est très émouvant ... quel bel élan de solidarité .. lolo tu nous manques

Olivier91 21/03/2008 18:44

Merci pour ce récit émouvant.Merci aussi pour ton commentaire sur notre blog pour la traversée des Pyrénées ...

vial 21/03/2008 07:22

Super récit, superbe victoire toue chargée de symbole, une course  grandiose comme notre Lolo, et une véritable communion dans votre arrivée
bravo et merçi
Maintenant il faut continuer à avancer et à courir dans la joie de vivre qui la caracttérisait

TOTO 19/03/2008 21:18

brovo a tous.belle hommage.c'et toujour un plaisir de lire tes recits.merci.bon a samedi.@+

Pat 18/03/2008 13:24

Magnifique ! Merveilleux ! Des frissons le long des bras et du dos, un voile humide sur les yeux, l'impression d'avoir été parmi vous également !Merci pour ce récit, pour ta victoire et à tous les kikous présents !Patricia

Présentation

  • : Courir Plus Haut
  • Courir Plus Haut
  • : Le blog de Titifb, passionnée de montagne. 6e des championnats du monde Master de course en montagne 2006. Trails, 10 km, plans d'entraînement, conseils, récits de courses...Coach d'une équipe de coureurs Drômois.
  • Contact