Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 07:31
P1080568.JPGTRAIL DE PIERREGOURDE
 
Ira ? Ira pas ? 
Nous avions rendez-vous ce mercredi 21 Novembre avec Défi Franck, Crapahut 26, et Khanardô pour une sortie « montagne ». Au départ nous avions jeté notre dévolu sur « Les 3 Becs » mais la météo nous en a dissuadés…nous décidons donc de reporter nos efforts sur l’itinéraire que j’adore : la montée au château de Pierregourde.
 
Mes camarades de foulées, finalement, ont décliné notre offre pour diverses raisons et lorsque j’arrive à Beauchastel, capitale du off Kikourou, comme chacun sait, je suis seule au rendez-vous. C’est pas grave, j’aurai Khanardô pour moi toute seule !
 
Nous quittons le village de Beauchastel et empruntons tranquillement le chemin parcouru le mois dernier, ainsi que lors du fameux off Kikourou de septembre…La pente est régulière, le spectacle de la nature tirant ses ultimes feux d’artifices de l’automne, c’est sans effort apparent, que  nous nous élevons jusqu’au point le plus haut de notre périple.
 
Dans la lande mystérieuse…
 
Oui, l'ambiance hier matin étant à la bruine, cela rendait les paysages oniriques et transformait nos allures de coureurs en silhouettes évanescentes plus proches d’entité immatérielle que de kikoureurs identifiés...
 
Au loin, les ruines de Pierregourde se découpaient dans une brume inquiétante. Le château seigneurial de Khanardô se situant au sommet d'un piton rocheux (à plus de 600 mètres) semblaient tendre une main décharnée pour déchirer le ciel…
 P1080574.JPG
 
Le château de Pierregourde...le 10 Octobre 2007
 
On aurait dit le château médiéval de Bran en Transylvanie...Dracula B Stoker s'en inspira pour son célèbre roman sur le personnage de Dracula en 1897. Heureusement, je n'étais pas avec le comte de Dracula...mais avec le mystérieux, mais inoffensif (enfin, je crois !)  Mister K. et notre visite des lieux fut des plus sommaires. Non pas que l'atmosphère sombre y régnant, les pièces étroites effondrées nous effrayèrent un tant soit peu, mais la fraîcheur et l'humidité ambiante nous poussèrent à nous jeter au plus vite dans la descente...Car, mis à part des lambeaux des murs du corps de logis, il ne reste presque rien, que des vestiges de constructions qui s'étagent sur la pente sud, en laissant deviner qu'il y eut là un ensemble important…
 
Le retour fut rapide (l'appel de la cheminée ?) et fort agréable surtout dans une mono trace technique sous des châtaigniers encore chargés de fruits ; mon guide semblait voler au-dessus des pierres et des feuilles et sa foulée efficace gommait les pièges tendus par une nature qui semblait vouloir nous retenir encore…
 
2h07, 21 km et 820 m + plus loin, nous retrouvons la titimobile, toujours bien sagement garée sur le parking du village de Beauchastel. Le meilleur nous attend…
 
L'accueil au logis de mon hôte fut à la hauteur de notre "trail de Pierregourde" : un bon repas (salade de crudités, tagliatelles, escalope de poulet grillé, et un gâteau « fondant au chocolat noir » préparé par mes soins) le tout accompagné par un petit Haut-Médoc qui s'est laissé boire sans protester.
Quant au café, nous l’avons savouré, le terme n’est pas trop fort, dans le salon chauffé par une cheminée, servi par le maître des lieux...
Les flammes dansaient sur les bûches de châtaignier et de chêne créant une atmosphère propice aux confidences...confidentielles !
 
15 h, je reprends le chemin du Sud. La bruine est toujours là. Je la trouve mois froide.
 
Merci Alain pour ces moments rares.
Repost 0
Published by titifb - dans Entraînement
commenter cet article

Présentation

  • : Courir Plus Haut
  • Courir Plus Haut
  • : Le blog de Titifb, passionnée de montagne. 6e des championnats du monde Master de course en montagne 2006. Trails, 10 km, plans d'entraînement, conseils, récits de courses...Coach d'une équipe de coureurs Drômois.
  • Contact